LE BILLON
Il s'agit de balancer un merceau de bois de quatre kilos et de 0,80 m de longueur à neuf mètres, le plus près possible du but, en l'occurrence un poteau.




Le principe du jeu de billon est simple : pour marquer des points, les joueurs doivent lancer leurs billons en direction d'une bute située à neuf mètres. Chaque billon qui touchera la bute ou qui sera plus près que celui de l'adversaire sera marquant. Un joueur peut donc marquer plusieurs points en jouant vers une seule bute. Quel que soit le nombre de joueurs, il y a toujours deux équipes ayant six billons chacune(les rouges contre les verts). Selon le nombre de participants, un joueur pourra donc jouer six billons en tête à tête, trois billons par équipe de deux, et deux billons seulement en jouant trois contre trois. Chaque partie de billons se fait en dix points ; lorsque deux billons de couleur différente touchent la bute, celle-ci sera considérée comme nulle. L'équipe ayant marqué un point sera obligatoirement la première à jouer son billon sur la bute suivante.

Le Billon Poteau

C'est un jeu qui se pratique de plusieurs façons : le billon anneau, le billon but, le billon poteau, rateau. A Floyon, c'est le billon poteau ressemblant au billon du Quesnoy. Le jeu de billon est arrivé à Floyon vers 1981-82. On a commencé à jouer en famille, ensuite depuis 1990, on joue le lendemain de la ducasse de septembre et surtout, on organise un concours le premier dimanche d'août où, pour cette année, l'on avait 30 équipes de 2. Ce jeu prend de plus en plus d'ampleur dans la région de Floyon et même des jeux sont partis dans d'autres régions, Bretagne, Cher, Isère, Nîmes, en Belgique Chimay. Notre règle de jeu consiste à lancer un billon dans le but qui est fait de trois poteaux de 1 m de hauteur, espacés chacun de 4,5 cm. La longueur du jet est de 4 m 50 à 5 m. La partie se joue en 12 points par équipe de 2 (1 billon par personne), un point d'écart avec le même nombre de billons jetés par équipe. Les poteaux sont en tube recouvert de polyéthylène. Les billons font entre 75 et 90 cm et une pointe en cuivre est fixée sur le bout, le poids entre 1 kg 200 et 2 kg. Aucun billon n'est pareil, ce qui permet de choisir suivant sa force, sa grandeur un billon qui nous va bien.
                                                  Roger Rousseaux


Le billon Répandu au XIXe siècle en Artois, dans le Cambrésis et le Hainaut. Il prend les noms de bricotiau et de bilbotiau tandis qu'à Mons-en-Pévèle on l'appelle boiches, le billon reste aujourd'hui vivant dans le Douaisis et le Cambrésis. Cambrai, Le Quesnoy, Caudry, Loffre, Sin-le-Noble, Somain, Inchy, Montay, Ecourt-Saint-Quentin, Oisy-le-Verger, Cauroir, Estourmel, ainsi que Meurchin et Salesches le pratiquent traditionnellement mais selon différentes méthodes. Le principe : La cour d'un café ou la place publique sert de terrain le plus souvent alors que certains joueurs disposent d'un lieu spécialement aménagé à cet effet : le sommier , long de dix à quinze mètres et large de cinq, rigoureusement plat, en terre battue ou couvert de sable tassé et arrosé. Il s'agit de lancer une sorte de massue, le billon , le plus près possible d'un but : l'étaque. Il existe plusieurs variantes à ce jeu : le billon de Raimbeaucourt, le billon du Quesnoy, le billon de Salesches, le billon au râteau, le tir à la bague, ...


Règle du jeu

1. Plantez en terre les deux poteaux à 10 m d'intervalle.
2. Placez-vous à 9 m de ces poteaux.
3. Lancez le billon et essayez de le placer le plus près possible du poteau.

Photo prise lors des wèpes en Thierarche : "Le lancer du billon"

Matériel :

- un billon : morceau de bois de 80 cm de long
taillé de plus en plus fin.
- 2 poteaux en bois de 80 centimètres de hauteur.

Termes du jeu de billon
Prendre la bute - Prendre du carré - Bourrer - Rengaver - Incrinquer - Enfiquer - Planquer - Mucher son jeu - Claquer la bute - Piquer un cul - Jeter un cul - Monter un cul - Etre vielle - Jouer à guise - Jouer gros bois - Jouer une pointe - Jouer au dessus - Jouer à la main - Jouer au revers - Faire tout-touche - Faire une pirlousine - Faire une croisette - Faire une revienne Quelques photos


      
Qu'est-ce que le billon ?
     Le billon est sans doute le jeu traditionnel le plus populaire dans, Douaisis et le Cambrésis. Au début du siècle, chaque café avait son billon, et le jeu rivalisait avec les combats de coqs...      Le billon n'est pas plus compliqué que le jeu de boules, et il est même, par bien des aspects, plus riche, Pour ceux qui ne conna”traient pas encore ce jeu et qui hésiteraient à essayer, voici un rappel succinct de son principe et de ses règles. Le billon est une sorte de massue de 85 centimètres de haut et pesant près de deux kilos (il en existe également un plus petit modèle pour les plus jeunes). Il s'agit de toucher, ou, à défaut, de lancer son billon le plus près possible de la "bute", un piquet situé à neuf mètres du pas de lancer. Un jeu plein de charme !
        Tant le billon que la bute sont taillés dans du charme, bois connu pour sa robustesse. On y joue à deux, quatre ou six joueurs, toujours répartis en deux équipes, disposant chacune de six billons. Le billon oppose invariablement les "rouges" aux "verts". La partie se fait en dix points, sachant que l'équipe ayant marqué le point est la première à jouer son billon sur la bute suivante. Ce jeu demande évidemment une bonne ma”trise de son billon. La forme de la massue, si elle permet une multitude de lancers différents, exige cependant une précision et une technique qui sont propre aux billonneurs. Le billon nécessite d'autre part une bonne dose de tactique -il faut savoir protéger ses points, "mucher son jeu", ce qui le rend définitivement attrayant.
       Il ne vous reste plus maintenant qu'à vous y exercer en acquérant le vocabulaire de base. Quelques termes de jeu : Le billon a aussi son jargon à double sens, bien entendu très particulier. Les deux équipes s'affrontent en visant "la bute", autrement dit le piquet situé à neuf mètres. Le premier lanceur "prend" la bute. C'est au suivant d'essayer de la reprendre. C'est là que l'art se marie à la technique. Vous pouvez jouer "de la main" (la queue du billon vient sur la gauche) ou "du revers" (sur la droite). Plus gracieux est le lancer consistant à planter le billon derrière la bute en le faisant retomber vers le piquet. Si on plante la queue, on "fait une revienne", si on plante l'autre bout, on "pique un cul". De nombreuses possibilités s'offrent encore aux lanceurs : faire basculer un billon déjà en porte-à-faux avec le billon lancé c'est jouer à guise, l'enfiler entre deux autres billons... Une chose est sûre : si vous prenez un 10-0, vous êtes "vielle"...et c'est à vous de payer la tournée!


Article du Courrier Picard du Dimanche 7 Mai (Albert 80) Journaliste: Aude Collina