Le Bolo Palma ou Birle


Pour l'historique du jeu:

Voir le site :
https://www.jugaje.com/fr/culture2000/cantabrie/bolo%20palma%20fr.htm

        Le joueur de bolos doit ramasser les boules par terre, les placer dans la paume de sa main, fixer le pied correspondant à la main avec laquelle il joue dans la zone de tir et de remise en jeu, et profiter d’un mouvement d’impulsion des jambes pour réaliser, avec son bras, un mouvement parallèle au corps, de l’arrière vers l’avant, et pour lancer la boule et que celle-ci atteigne l’objectif. Le nombre de quilles est de 9, placées en un carré de trois quilles par côté, plus le boliche ou petite quille. Jeu de boules pratiqué sur une piste dite bolera, et dont la finalité est de renverser le plus grand nombre de quilles à l’aide d’une boule, et d’atteindre le plus grand nombre de emboques (quilles plus petites), dans le respect des règles du jeu. Celui-ci compte deux phases : Tirar (Tirer) et Birlar (rabattre).



           Tirar équivaut à lancer la boule depuis le tir, de sorte qu’elle arrive directement sur le cercle où se trouvent les quilles, dans le but de marquer, de renverser les quilles et de faire sortir l’emborque. Birlar consiste à relancer les mêmes boules, quand le jeu est bon, depuis l’endroit que celles-ci occupaient sur la piste, pour marquer et renverser les quilles. Lorsqu’une boule est restée sur le champs de remise en jeu, à une distance suffisamment proche du cercle pour que le joueur puisse atteindre les quilles avec la main, il a le droit de choisir une modalité de birle qui s’appelle segar (faucher) pour renverser les quilles sans lâcher la boule. Le bolo palma est surtout joué à Peñamellera Alta, Peñamellera Baja, Ribadedeva et Llanes.