La Boule de sable
ou Boule de la Loire

La boule :
             Elle est tournée à Nantes en bois de chêne vert, provenant traditionnellement de l'ile de Ré. N'ayant pas de cercle métallique comme sa s¤ur du jeu de Fort, elle craind se fendre aussi doit-elle rester immerger en permanence, même pendant le transport. On imagine facilement que cette contrainte limite les déplacements et sa propagation contrairement à la pétanque par exemple. La boule pèse entre 1,5 kg et 2,3 kg pour un diamètre compris entre 14,5 cm à 16,5cm. Comme les boules de bowling, elle est munie d'un trou. Le lancer de la boule ressemble à celui du poids des compétitions athlétiques ce qui est fondamentalement différent de celui de la boule de fort et de la pétanque.

Historique :
            La boule de Fort, jeu typiquement angevin, n'est pas le seul qui se soit développé sur les bords de la Loire. Un autre jeu de boules s'y pratique, bien différent du precédant. L'un se pratique sur une aire construite avec un soin et un état de surface tels qu'on imagine difficilement qu'il puisse se pratiquer en extérieur et avec des boules qui ne sont pas des sphères.

L'aire de jeu :

            Comme son nom l'indique, la boule de sable se pratique sur une aire de sable de 13,5 m de long sur 2,5 m de large, divisée en 2 jeux de 4,5 m de longueur. Bien que sphérique la boule est très spécifique.


Le maître :
            
Équivalent du cochonet dans d'autres jeux, il a un diamètre variant de 13,5 à 15,5 cm.

Règles :

             Les règles sont édictées par une ligue appelée : Oscar. Comme dans le jeu de Fort ou la pétanque, le but est d'approcher le plus près possible du maötre. Les équipes sont de 2 ou 3 joueurs. Les parties se disputent en 11 ou 15 points. Des concours sont organisés. Les joueurs s'inscrivent individuellement et les équipes sont tirées au sort.
                                          Jean-Claude Raymond
          La boule de sable Azureva est à la recherche d'informations sur cette curiosité ligérienne ; un sport épatant, tout en légèreté, en nuances, en subtilité, réservé à une gente aimable, gaie et adroite... La boule de sable. Que ceux qui savent se lèvent╩ et nous instruisent! Quelques indices toutefois, soutiendront votre (notre) ignorance.
          En premier, à St Florent-le-Vieil (49) l'affaire se blottit tout contre l'église (derrière la petite porte à droite de l'édifice).
          En second, chacun des gaillards (d'une fine équipe) jette à plus de 5 mètres une boule de 2 à 3kg dans un carré de sable.
          Pour mon troisième, ces mêmes individus s'installent dans le bac (à sable) opposé et renouvellent leur jet.
Ajoutons-y une ambiance du tonnerre, une vitesse d'exécution incroyable ; ça parle, ça cause, ça rigole à tout rompre.
 
          Rien à voir avec la sérieuse╩ "pétanque" pour gringalets... marseillaise!
Retour page Sommaire des Jeux