Le BOUL-TENN

Origine du jeu:
     Ce jeu dont l'appellation bretonne peut se traduire par"Chasse boule", est un des nombreux dérivés des jeux de boules traditionnels, probalement mis au point par les joueurs pour développer leur adresse à "la poque", c'est à dire au tir pour chasser une boule en cours de partie. Il est néanmoins devenu un jeu à part entière et fait l'objet de concours. Il est encore pratiqué dans la région de Quimper.



Pour jouer au Boul-tenn:

      Il faut chasser les boules en place sur le morceau de bois et essayer de les remplacer par la boule lançée. Attention, il ne faut pas faire rouler sa boule. Elle ne doit pas effectuer de rebond avant la planche.
      La boule chassée vaut 1 point, mais celle du milieu 2 points. Inutile de vous dire qu'une boule chassée et remplacée par une autre vaut un nombre de points importants, c'est un "coup de maître".
J'ai trouvé ce jeu dans un café musée à Kérauzen dans les Côtes d'Armor. Il appartient à " Fanch Le Péru".

 



ORIGINE: Ce jeu se pratique surtout en Cornouaille (Sud-Finistère) et en Trégor (C™tes d'Armor).

PRINCIPE DE JEU:
Jeu sur cible, le boultenn oppose plusieurs joueurs. Il consiste à marquer le plus grand nombre de points en lan¨ant des boules sur 3 autres boules ancrées dans un billot de bois.

MATERIEL :

     -1 billot creusé sur le dessus de 3 empreintes (elles sont chacune séparées d'un espace permettant juste le passage d'une boule tierce) où viennent reposer les boules. Il est bien enfoncé et calé en terre, dans le sens de la longueur, face aux joueurs...
      - 9 boules de pétanque.

ACTION DOMINANTE: Lancer d'adresse, voire de force afin de déloger les boules. LE JEU COMMENCE : Le joueur tiré au sort se place sur la ligne de lancer.

DEROULEMENT : Chaque joueur effectue ses 6 lancers. Il doit chasser les boules sans que la boule lancée ne touche terre. Le comptage des points s'effectue de la façon suivante : boule chassée, le ou les points correspondant à la valeur de la boule sont accordés ; la boule lancée se met dans le trou de la boule chassée, les points sont alors doublés tout en sachant que la boule du centre, dite la "Bigoudenn", vaut deux points alors que les deux autres valent un point.
       Une boule chassée irrégulièrement (boule chassée après un rebond au sol) n'est pas replacée. Il existe un cas particulier en ce qui concerne la "Bigoudenn" : si elle est chassée irrégulièrement du billot, elle sera remise seule lorsque le joueur aura chassé les deux autres boules. Une fois qu'elle sera elle-même chassée à la régulière, toutes les boules seront replacées si le joueur a encore des boules à lancer. Le fait d'avoir enlevé toutes les boules du billot s'appelle la relève.



LE JEU S'ACHEVE :
Lorsque chacun a terminé ses six lancers. Le gagnant est celui qui comptabilise le plus de points.

REMARQUES PEDAGOGIQUES :
Il est important d'aménager la distance entre le joueur et les boules et aussi le poids de la boule et l'‰ge de l'enfant (pour un adulte distance, 8,50 m et poids de la boule, entre 950 et 1050 g).

       Outre le fait que ce jeu fusse surtout et soit encore pratiqué dans le Trégor et la Cornouaille à l'occasion de festivités, son origine exacte demeure quelque peu mystérieuse...
      Est-il un pur produit issu de Bretagne ? Est-il un jeu rapporté d'un voyage à l'étranger ou se basant sur un quelconque souvenir vu dans une autre contrée ? Le mystére demeure entier...
       Le Boultenn qui peut étre traduit littéralement du breton en "tir de boulets" est un jeu que l'on pourrait qualifier d'adresse mais qui requiére également, et il est bon de le souligner, d'une certaine force puisqu'il s'agit de propulser à près de 8 m des sphères d'un kilogramme afin d'en déloger d'autres.
       Jeu pratiquer individuellement, c'est à dire que les joueurs s'affrontent en une sorte de joute les uns derrière les autres sans limite du nombre des participants, le Boultenn a pour but de déloger des boules calées dans un billot de bois afin de réaliser le plus grand score qui désignera la partie achevée le vainqueur. Chaque joueur bénéficiant de 6 lancers de boules doit déloger d'autres sphères calées dans leur support de bois sans que la boule qu'il vient de lancer n'ait touché le sol auparavant. Ainsi les boules des extrémités délogées régulièrement (sans toucher de sol au préalable) rapporte un point tandis que celle du centre en rapporte deux. Lorsque que les trois boules ont été délogées d'une façon régulière, elles sont alors remises en place et le joueur peut poursuivre ses tirs s'il lui en reste à effectuer, on appelle alors cette opération "la relève".
       En ce qui concerne les boules éjectées d'une façon irrégulière, celles-ci ne sont ni comptabilisées et ni remises en jeu, exception faite toutefois de la boule du centre qui ne sera alors replacée seule dans son support une fois les deux autres sphères délogées.
       L'art de ce jeu traditionnel réside d'une part dans le fait de parvenir à déloger les trois boules calées dans leur support distant de 8 à 9 mètres mais surtout de prendre la place de la boule éjectée avec la boule lancée ce qui vaut alors le doublement des points réalisés, une opération qui je vous l'assure requière une trés grande maîtrise et pratique du jeu.


Pour d'autres renseignements sur ce jeu :
Bretagne sud Confédération FALSAB Place Amiral renard 29720 PLONEOUR LANVERN 02.98.82.69.23
Bretagne nord Confédération FALSAB Place de l'Europe 29260 LESNEVEN 02.98.83.30.41

Retour sommaire des jeux