Le jeu du Cornichon

Une pétanque alpine originale s’est longtemps pratiquée en région savoyarde.
Rituel ludique réservé aux hommes, le "cornichon" est un jeu d’adresse et d’imitation
qui rassemble les villageois pour un parcours festif autour du territoire communal.
" Nicolas Abry".

VOIR LES SITES:
http://salvagny.blogs.capfrance.com/articles/le-jeu-du-cornichon-346
http://www.grandjacques.info/programme5juin.html


Ce jeu traditionnel n’est pour ainsi dire, pratiqué qu’à Sixt.
Cette pétanque à la savoyarde se jouait entre hommes, le dimanche de pâques, après le repas.
Pour le “haut du four” le jeu pouvait commencer à la fruitière des Martinets et se terminer au café des cascades à Nambride.


Jeu du cornichon au Salvagny

Cornichons traditionnels et dame

Pour jouer, il vous faut:
- un couteau: pour faire les encoches des pénalités
- un cornichon: bâton en coudre (noisetier) d’environ 50 cm
- une dame: boule ou cube de bois (sorte de gros cochonnet)
- une bourse pour s’acquitter des pénalités
Le jeu se déroule par groupe de 6 à 8 personnes

Intérêt du jeu:
- envoyer son cornichon le plus près de la dame
- faire prendre des pénalités aux autres, sans en prendre soi même…
- bien s’amuser…
Le premier joueur doit annoncer:
“MA DAME S’EN VA, MON CORNICHON APRES ET “UN TEL” ME SUIVRA”
Il lance alors la dame, d’une manière bien particulière, puis son cornichon de la même façon. Le joueur appelé doit lancer son cornichon exactement de la même manière que la dame et suivre la même trajectoire, tout en énoncant la phrase fatidique!
Les concurrents ont droit à trois essais et joueront à l’appel de leur nom.
A l’issue de chaque manche, celui qui a lancé son cornichon le plus près de la dame peut démarrer une nouvelle partie en relaçant la dame à sa façon.
On marque une encoche sur le cornichon si:
- on oublie de dire la phrase énoncée
- on a lancé son cornichon le plus loin de la dmae
- on n’ a pas reproduit exactement la manière de lancer
- on a dit un gros mot…
- On n’a pas entendu que c’était son tour de jouer
A la fin du jeu, on comptabilise les pénalités et chacun paie son dû à la buvette.
Alors tous à vos cornichons…


Cette "pétanque" typiquement savoyarde, nécessite comme matériel :

un morceau de bois d'environ 50cm de long (branche, cep de vigne ou autre...) appelé CORNICHON (il en faut un par joueur :l'association vous demande d'apporter le vôtre, si possible);
un dé en bois qui remplace le cochonnet (il en faut un par équipe : l'association s'en charge).

Le lieu, ainsi que l'heure de départ du jeu sont fixés à l'avance.

L'arrêt du jeu se décide avec les concurrents à une heure précise.

Le nombre d'équipes dépend du nombre de joueurs.

La formation des équipes est tirée au sort.

Le jeu se déplace dans le village, les champs, etc...

 

Le lancer du dé est tiré au sort pour le départ du jeu, ensuite il est attribué au perdant de la partie précédente, c'est à dire le lanceur du cornichon le plus éloigné du dé.
Chaque joueur lance à son tour son cornichon, en direction du dé. Il doit, en le jouant, annoncer le nom ou le numéro du joueur qu'il désigne pour le suivre. Le dernier, n'ayant plus personne à annoncer, doit crier le mot "savatte".
Pendant le déroulement du jeu, une grille mise à jour à chaque partie, fait état des points attribués à chaque joueur. Ces points, d'une pénalité égale au nombre de points relevé sur le dé, sont attribués: au dernier joueur, s'il a omis de crier le mot "savatte" ;
aux joueurs n'ayant pas désigné leurs remplaçants ;
aux joueurs les plus éloignés du dé. Leur nombre sera fixé avant le départ du jeu (entre deux et cinq pénalisables), selon le nombre d'inscrits.
Dans le cas où le dé serait en bascule, donc lisible sur deux faces, le perdant qui est le joueur dont le cornichon est le plus éloigné au moment de la récupération des cornichons, le jettera en l'air : le point relevé à la retombée du dé déterminera le montant des points de pénalité.
Aucun joueur ne doit se déplacer, ou indiquer l'emplacement du dé si celui-ci n'est pas visible, tant que les cornichons ne sont pas tous joués. Le perdant sera le joueur ayant totalisé le plus de points.



Le jeu du cornichon s'anime !

Deux joueurs concentrés (jeu du cornichon).

Les textes et photos sont issus des sites mentionnés plus haut.
Vous avez des remarques ou informations à faire partager : decroix.luc@wanadoo.fr

Retour page Sommaire des Jeux