KUBB, Le jeu des Vikings

Les photos de cette page ont été prises le 8 Juillet 2007 à la Fête Guillaume à St Valéry sur somme
Le jeu était présenté par une association qui anime des journées autour de la vie des Vikings

Jeu de plein air d'origine viking, le Kubb est une combinaison du jeu de quilles, du lancer de fer-à-cheval et des échecs. Le mot "Kubb" signifie "bloc de bois" en dialecte du Gotland (île suédoise de la Baltique).

Un excellent jeu de famille
Le but est de renverser les blocs en bois de l'adversaire à l’aide de bâtons. Le vainqueur est celui qui parvient le premier, et au final seulement, à faucher le roi. Le jeu, qui n’est pas dépourvu de stratégie, est parfois surnommé «jeu d’échecs viking». Les règles peuvent varier d'un pays à l'autre et de région en région.
Le jeu peut être joué sur différentes surfaces : sable, béton ou herbe.


Textes extraits du site WIKiPÉA(encyclopédie)

Histoire du jeu

       On prétend souvent que le jeu remonte à l'âge des Vikings et qu'il a perduré sur l'île de Gotland. Le "Föreningen Gutnisk Idrott" (l'Association des Sports de Gotland), fondée en 1912, ne répertorie toutefois pas le Kubb comme un des jeux traditionnels de l'île. Le jeu partage certaines similitudes avec d'autres types de jeux de quilles, il s'en distincte cependant par une disposition face à face des adversaires. Il semble que le Kubb se pratiquait à différents endroits en Suède au début du XXème siècle, sans que l'on sache aujourd'hui quelles en étaient exactement les règles.
      Remis au goût du jour dans les années 1990, Kubb a vite connu un regain de popularité et depuis 1995 se tient le championnat du monde annuel sur l'île de Gotland.

Les pièces de jeu:
       Le jeu de Kubb est constitué de 21 pièces:
- Dix Kubbs, parallélépipèdes de bois (environ L 15cm x l 8cm).
- Un roi, identique aux Kubbs mais plus grand (L 30cm x l 10cm), dont une extrémité en biseaux figure une couronne
- Six bâtons, cylindres de bois (environ L 30 cm x Ø 3 à 5cm)
- Quatre pieux, ou marqueurs, indiquant les coins du terrain Les morceaux du grand tosser

       Hormis celle du roi, le dessin des autres pièces peut varier d'un jeu à l'autre : les unes à section circulaire, d'autres à section carrée. Le musicien frison Wud Thrwyr a constitué une vaste collection de pièces antiques de Kubb, certaines extraordinairement découpées et datées du XIXème siècle. Hors des pays nordiques, où il est très répandu, le jeu de Kubb se trouve en général en boutique spécialisée ou sur internet.

Installation :
      Kubb est typiquement joué sur un terrain rectangulaire approximativement 5 m par 8 m. Bien qu'il y ait aucun fonctionnaire ne règne quant à la taille du champ, les dimensions peuvent être changées pour de plus jeunes joueurs ou adapter à des jeux plus rapides.        Typiquement le jeu se pratique sur l'herbe, mais le kubb pourrait également être joué sur le sable, la neige, ou la terre battue. Des pieux sont mis dans le sol aux 4 coins du terrain. Aucun autre marqueur n'est employé pour marquer les frontières du jeu, bien qu'une ligue dans Somerset emploie la ficelle (en suédois connu sous le nom de "onsynliga linjen" - littéralement "la corde qui ne peut pas se trouver".) pour aider au cours des discussions quand des kubbs tombés sont retournés. Les extrémités étroites s'appellent les "lignes de base." Le roi est placé au centre du lancement, à mi-chemin entre les lignes de base. Une ligne imaginaire tracée par le roi et paralled aux deux lignes de base divise le champ en deux moitiés. Les kubbs sont installés à travers chaque ligne de base, cinq à un côté.  

Règles du jeu:
      Tout nombre de personnes peut jouer au kubb, mais ordinairement les koueurs sont face à face ou deux équipes de deux.

       Il y a deux phases pour le tour de chaque équipe:
1. L'équipe A jette les six bâtons, de leur ligne de base, aux kubbs rayés-vers le haut de leur adversaire (appelés les kubbs de Baseline). Les jets doivent être sournois, et les bâtons doivent tourner l'extrémité au-dessus de l'extrémité. On ne permet pas le lancement des bâtons en longueur ou les tournant verticaux.
2. Kubbs qui sont avec succès frappés vers le bas sont alors jetés par Team B sur la moitié de l'équipe A du lancement, et tenus sur l'extrémité. Ces kubbs nouvellement jetés s'appellent les kubbs de champ. Le jeu change alors des mains, et l'équipe B jette les bâtons aux kubbs de l'équipe A, mais la nécessité frappent d'abord en bas de tous les kubbs debout de champ. (kubbs de champ qu'eux-mêmes en raison droits de l'élan de l'impact sont considérés frappés vers le bas.) Encore, des kubbs qui sont frappés vers le bas sont jetés en arrière plus de sur la moitié opposée du champ et alors tenus. En Nouvelle Zélande, frappant en bas d'un kubb de ligne de base avant que tous les kubbs de champ aient comme conséquence l'équipe de lancement renonçant au reste de leur tour.
       Si l'une ou l'autre équipe laisse des kubbs de champ se tenant, le kubb le plus proche du roi représente maintenant la ligne de base de ce côté, et les lanceurs peuvent intensifier à cette ligne pour jeter aux kubbs de leur adversaire.
        Cette règle s'applique aux kubbs de champ et de ligne de base seulement ; des kubbs tombés sont jetés de la ligne de base originale, de même que des tentatives de frapper au-dessus du roi.
      Le jeu continue de cette façon jusqu'à ce qu'une équipe puisse frapper en bas de tous les kubbs d'un côté, du champ et de la ligne de base. Si cette équipe a toujours des bâtons à jeter, ils peuvent faire une tentative au frappement au-dessus du roi (dans Somerset, comme un geste sportif, tentative droite-handers de volonté ceci employant la main gauche, et vice versa). Si un lanceur renverse avec succès le roi, ils ont gagné le jeu.
         Cependant, si à tout moment pendant le jeu le roi est renversé par accident -- même par un kubb nouvellement jeté -- l'équipe offensante perd immédiatement le jeu. Des vainqueurs sont typiquement déterminés en jouant mieux deux sur trois.


        Pour les jeux amicaux entre les clubs de Kubb, et pour les jeux privés entre les adversaires des normes largement différentes, le système d'handicapage de Tjaereborg peut être employé. Si la différence dans la position courante entre deux adversaires est entre 10% et 20% -- par exemple, si Gunther est sur 79% et Erika sur 63% -- puis Gunther obtient un peu de bâton pour jeter. Et pour chaque différence additionnelle de bande de 10%, un autre bâton est concédé, vers le bas à deux bâtons au minimum.

L'association Swisskubb a pour but de promouvoir le Kubb en Suisse, favoriser la création de clubs et réunir ces communautés en organisant annuellement un championnat suisse de Kubb.
Kubb a une tradition de plus de 1000 ans ! Ses origines historiques proviennent de l'Ile de Gotland (la plus grande île suédoise de la Mer Baltique). Jouer au Kubb était une pratique fort répandue chez les Vikings, lors de leur fêtes ou simplement pour se divertir après leurs sanglantes batailles. Au Moyen Age, ce jeu se jouait avec des "Vedkubbar" (bois coupé en suédois). C'est de là que provient le nom de "Kubb", qui ne veut rien dire d'autre que briques de bois. Le jeu symbolise en fait un champ de bataille, avec les deux lignes de front formées par les 5 soldats qui se confrontent pour se battre pour le roi. Grâce à la ligue hanséatique, le jeu s'est vite répandu et à la fin de 14ème siècle, il fut joué couramment en Allemagne, France et Angleterre. Malheureusement, ce jeu a disparu presque complètement lors ces derniers siècles, afin de resurgir en été 1999 en Suède, où depuis Kubb connaît un succès populaire énorme.
http://www.festivaldujeu.ch/fr/partenaires/partenaires.html#kubb

autres liens :
http://ludism.free.fr/jeu.php?id=90
http://www.vmkubb.com
http://www.swisskubb.ch/



Retour page Sommaire des Jeux