Le jeu du Baquet ( "ech Bégneu" )
ou jeu " d'Andguille "


En Picardie c'est le jeu "d'Andguille" ou "ech bégneu"

C'est un jeu très ancien qui était pratiqué dans les villages depuis le moyen âge. Il a même eu ses heures de gloire dans les cours des châteaux comme en témoigne cette illustration. il est pratiqué encore aujourd'hui dans quelques communes à l'occasion du 14 juillet ou fête locale.

       Pour ce jeu, il est nécessaire d'avoir un charriot de deux roues (ech bégneu) et une perche de 2 mètres. Suivant les endroits, le chariot était tiré soit par un cheval, un chien ou une chèvre, une ou deux personnes.
       En haut du portique, à 2,50 mètres environ, est fixée une traverse supportant un bac en bois (ech batchet) contenant une quinzaine de litres d'eau. A la base du bac qui est basculant, nous trouvons une planche en saillie percée d'un trou légèrement supérieur au diamètre de la perche.
       Ce jeu consiste pour celui qui est assis sur le chariot à marcher, à enfiler la pointe de la perche dans le trou à la base du bac. Inévitablement, l'eau tombe sur la tête du joueur traîné dans "ech bégneu".
      
L'épreuve sera chronométrée afin de départager les équipes.



Le jeu du baquet à Long (80) en 2008 à l'occasion de la fête du 15 Août


Le jeu du baquet ou jeu d'Andguille a souvent animé les fêtes de village en Picardie comme ici à Hérissart où il figure en première place sur l'affiche.



Dans les pays nordiques se jeu est très connu et on le pratique souvent l'été lors des fêtes en vélo.
jeu du baquet en Bretagne:


A Plougonver en Bretagne:
L'association C'hoarioù Treger propose aux enfants une façon différente de s'amuser, sur la pelouse de la mairie : Le baquet russe
« Le baquet russe, on y jouait encore après-guerre à Plougonver et dans toute la vallée du Léguer », explique Serge Falézan qui a, avec les bénévoles de son association, remis au goût du jour les jeux traditionnels bretons. « Le but est de se faire plaisir, sans esprit de compétition. De montrer qu'on peut s'amuser hors des « jeux de consommation » ! »


petite gravure du jeu du baquet


Sur cette affiche de 1985,
les Francs Picards d'Hérissart (Somme)
présentent le jeu du Bacquet.

Une gravure de 1842 dans le journal de l'"Illustration"
À la fête de St Germain à Corbeil
voir texte ci-dessous

Voici une version amusante du jeu du baquet où les joueurs sont assis sur une sorte de voiture en bois qui dévale une rampe. Une cale en bois retient l'engin pour laisser le temps aux passagers de se préparer. Un peu avant la fin de la pente, il faut passer le bâton dans le trou de la planche qui est suspendue et qui ne manquera pas d'arroser les joueurs.

Ce jeu se joue à St Sauveur dans la vallée de la Somme lors des festivités du 14 Juillet
Un des divertissements populaires qui nous ont charmé à la fête de Saint-Germain est le jeu du baquet, qui mérite également une description spéciale, c'est la course en char des anciens, combinée avec le jeu de la quintaine ou de bagues, d'invention plus moderne. Le char est une charrette lancée à fond de train, c'est-à-dire au trot équivoque d'une poussive haridelle; l'hippodrome est une avenue dans laquelle on voit suspendu à deux arbres le vase non étrusque que nous avons nommé plus haut; derrière l'automédon est posé sur sa charrette un tonneau dans lequel s'encage jusqu'à mi-corps le combattant, armé d'une longue et mince perche. Au moment où le quadrige champêtre passe sous le baquet, il doit insinuer le bout de sa gaule dans le trou dont est percée l'anse de cet instrument domestique. A défaut de ce faire, et pour peu qu'il effleure de sa lance innocente l'ustensile cher aux lessiveuses, le vase, véritable baquet de Damoclès se retourne aussitôt sur lui-même et inonde d'une copieuse et réfrigérante aspersion le nouvel Amadis de la Gaule. Si, au contraire, le vaillant et adroit champion a le bonheur de frapper juste, non-seulement il ne reçoit point d'eau, mais un baril de Suresnes l'attend au terme de la noble carrière. Que l'on juge de l'humiliation et du désespoir du vaincu par le prix réservé au vainqueur. Tandis que le vaincu ne boit que l'eau sans vin, le dernier boit son vin sans eau, et chante, le verre en main, le baquet. Bacchus et l'amour.

Jeu du Baquet à Longprès les Corps Saints dans la Somme et à Long


Gravure du XIXème siècle montrant le jeu du baquet

Original !
Le jeu du Baquet version ch'ti


Étonnant !

Je ne résiste pas à vous proposer cette photographie de Bill Gates, le célèbre informaticien milliardaire qui a répondu au défit qu'il lui était fait de s'arroser le corps avec de l'eau froide pour répondre à une cause humanitaire.
Notre homme a fait fabriquer cette potence pour les besoins de ce défit mais savait-il que ce mécanisme ressemblait à celui du jeu du Baquet.

Jeu du bacquet en Afrique du Nord:

       Le 14 Juillet 1900, les membres de la Mission Flamand fêtent la Fête Nationale à Hassi Inifel

      Mathieu Escande, de Labruguière, à coté de Castres, faisait alors son service militaire à El Goléa.

Photographe passionné, il accompagna la Mission et fit de nombreuses photos dans les environs d'El Goléa.

Voici maintenant une estampe originale qui représente le jeu du baquet avec des singes comme joueurs
"Ils boutent par le trou außi dessus la rue,
Et se moullent si fort, que l'eau de leur corps flue."
Voici le jeu du baquet représenté par une estampe qui date de 1545/1608 et qui est la propriété du musée "Rijksmuseumde" à Amsterdam
La provenance de cette estampe : Anvers
Oeuvre de Pieter van der Borcht (I) (Malines, 1545 - Anvers, 1608), dessinateur et imprimeur
Philips Galle (Haarlem, 1537 - Anvers, 1612), éditeur

détails de la gravure agrandie


Retour page Sommaire des Jeux