Le jeu à neuf quilles de Montreuil

       La boule de bois utilisée pour le jeu de quilles de Montreuil pèse 11 kg pour les femmes et 13 kg pour les hommes. Les neuf grandes quilles ne peuvent toutes remonter ensemble. Le système n’est pas mécanique, c’est donc aux bénévoles du TAC quilles de les relever. Les joueurs viennent des trois cantons : Hucqueliers, Desvres et Montreuil. L’année dernière, la quadrette d’Hucqueliers a gagné le Phare d’argent.
       Si vous voulez savoir qui sera leur successeur, n’hésitez pas à aller découvrir ce jeu traditionnel, c’est gratuit et vous serez à l’abri des intempéries. La finale a lieu le dimanche vers le 11 novembre.


Les habitants de la région de Montreuil jouent aux quilles depuis longtemps comme en atteste cette carte postale de 1905

Le jeu à neuf quilles est un jeu traditionnel qui se pratique depuis très longtemps sur la Côte picarde, le Ponthieu, la Côte d’Opale.

Dans le Pas-de-Calais, les quilliers se trouvent essentiellement aujourd’hui répartis dans le Montreuillois, le Boulonnais, le Haut-Pays d’Artois, dans plus de soixante communes. Ce sport loisir fait d’ailleurs l’objet de tournois comme par exemple l’interbourg quilles de Montreuil-sur-Mer qui rassemble chaque année fin septembre début octobre environ soixante-dix équipes qui abattent sur deux semaines plus de quinze mille quilles.

Autant dire que le jeu à neuf quilles est un élément important et fédérateur du patrimoine de la Côte d’Opale et de son arrière-pays. C’est aussi une discipline qui mérite d’être découverte afin qu’elle perdure encore longtemps parmi les traditions locales. C’est tout le sens du café patrimoine organisé à Cormont en octobre au quillier du village, à la salle de l’abbé Engrand. Pour ceux qui passeront par là et ne savent vraiment comment se pratique le jeu de quilles, l’occasion sera belle de mieux connaître les coulisses de ce sport de détente et de loisir qui anime les villages du secteur.
Pour tout renseignement, s’adresser au service patrimoine de la Communauté de Communes du Montreuillois, tél. 03 21 86 90 83.

Les quilles de Montreuil à Sorrus (62) :
http://www.cat-gezaincourt.org/mariusweb/prestationext/sorrus/sorrrus.html

Les quilles du Ponthieu se différencient de ce jeu de quilles car la boule est moins grande, la forme des quilles est différente et surtout on tire 3 fois sur les quilles sur 3 pas de tir différents, un en alignement de face et les 2 autres en diagonales. On remarquera également les belles couleurs des quilles de Montreuil. Les quilles du Ponthieu sont génaralement sans couleur.

voir les quilles du Ponthieu : http://www.jeuxpicards.org/quilleponthieu.html


Ce jeu de quilles se pratique aussi lors des fêtes populaires de la région.










             Dans le cadre d'un projet de la couverture d'un quillier à réaliser, la municipalité, l'association "la quille aixoise" et des partenaires ont organisé une animation autour du jeu de quilles pour en faire la promotion.

                   

                  Le président de la quille, Christophe Compiègne et le maire, Pierre Lafonte ont accueilli de nombreuses personnes qui ont dans un premier temps écouté les règles de base du jeu qui consiste à renverser le plus possible de quilles sur neuf avec le lancer d'une boule de bois qui pèse 14 kg avant de se plonger dans l'atmosphère du jeu et d'affronter quelques concurrents dans un esprit des plus convivial.

               Adultes et enfants ont profité pleinement de cette sympathique animation et se sont ensuite rendus à la salle communale où un café patrimoine les attendait avec la conteuse Lilloise Florence Rousseau qui raconté l'histoire du jeu de quilles dans le village.

             Un jeu très prisé par les habitants de la commune qui comptait dans d'autres temps, avant la guerre, cinq cafés et cinq quilliers où se rencontraient les villageois pour jouer mais aussi pour discuter. Aujourd'hui, si les cafés ont disparus, les amoureux de ce jeu qui permet d'échanger entr'amis sont toujours bien présents et organisent des concours dans l'arrondissement, histoire de perpétuer le lancer de boules mais aussi l'ambiance amicale et sympathique de ces rencontres.

Jeu de Quilles de Montreuil


Photo et article : "La Voix du Nord"
Le phare d'Argent c'est la quinzaine du jeu de quilles au Touquet (62):

       Tous les soirs de 19 heures à 22 h30, pendant les vacances de la Toussaint, une cinquantaine de quadrettes d’hommes et quinze quadrettes de femmes vont s'affronter dans la salle du Tac quilles située au rond-point de l’hippodrome.
       Ce jeu traditionnel, «ancêtre du bowling » demande force et précision. Ce sport très original se pratique dans la région autour de Montreuil. Dans le département voisin de la Somme un jeu semblabe mais aux règles différentes est tout aussi populaire.
       Ici: un seul pas de tir pour 3 dans la Somme. Les quilles sont semblables mais la boule est moins lourde:

Quilles du ponthieu: découvrir ce jeu

       La boule de bois utilisée pour le jeu de quilles de Montreuil pèse 11 kg pour les femmes et 13 kg pour les hommes. Les neuf grandes quilles ne peuvent toutes tomber ensemble. Le système n’est pas mécanique, c’est donc aux bénévoles du TAC quilles de les relever. Les joueurs viennent des trois cantons : Hucqueliers, Desvres et Montreuil. L’année dernière, la quadrette d’Hucqueliers a gagné le Phare d’argent.
       Si vous voulez savoir qui sera leur successeur, n’hésitez pas à aller découvrir ce jeu traditionnel, c’est gratuit et vous serez à l’abri des intempéries. La finale a lieu le dimanche vers le 11 novembre.

Jeu de Quilles à Menneville (62)


Photo et article : "La Voix du Nord"
          Remettre les quilles au goût du jour Justement, celle-ci voulait remettre ce jeu traditionnel en selle, explique Joël Pruvost, chargé de l’animation et de la jeunesse. « C’est le conservatoire du littoral qui nous prête les jeux, cela fait partie du patrimoine local. » Un léger pour les filles, un plus lourd pour les garçons.

       Desvres-Samer met dans le mille en recrutant cinq nouveaux animateurs de TAP
Les nouvelles activités de TAP pour les enfants de la communauté de communes de Desvres-Samer ont débuté avec la rentrée de janvier. Cinq animateurs ont été recrutés par l’intercommunalité, qui les met à disposition des communes, à tour de rôle. « Dans le mille ! » Ce jeudi, sept enfants scolarisés à Menneville étaient d’attaque dès 13h50 pour leur première séance de quilles avec Claire Manier. La jeune femme, qui travaille aussi à la Maison familiale rurale de Campagne-les-Boulonnais, est non seulement animatrice jeunesse mais aussi férue de ce jeu traditionnel.

       Dans la salle communale, peu des enfants de CM1-CM2 qui participaient jeudi connaissaient la discipline : « J’avais déjà joué au bowling, confie Mathis, 10ans, mais aux quilles, jamais. Je préfère le bowling, c’est plus facile. Mais au moins, on découvre des choses ! » Il faut être issu d’une famille adepte de ce sport pour être initié. Comme Claire Manier, qui a commencé à jouer à treize ans avec ses parents. « Mon père joue depuis l’âge de 10 ans. » Bien qu’elle n’ait pas postulé dans le but d’enseigner le jeu de quilles, elle est ravie de transmettre sa passion aux jeunes. « Je pensais proposer des activités manuelles. C’est la communauté de communes qui a vu « quilles » dans mon CV... »

Photo et article : "La Voix du Nord"

Retour page Sommaire des Jeux